Liste des Potagers
Liste des Photos
Liste des Commentaires
Carte des Potagers
Echanges de graines (7)
Echanges de plants (3)
Echanges de fruits et legumes (0)
Echanges de materiels (0)
Mon Plan 2d
Mon Plan 3d
Plan 2d
Plan 3d
Vrai / Faux dans la nature
Quizz
calendrier
Vous aimez le Potager de la Cour Verte ? Alors n'hésitez pas à commander sur Amazon à partir de l'onglet "BOUTIQUE". Cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra de reverser au Potager de la Cour Verte un petit pourcentage du bénéfice d'Amazon sur votre transaction. En vous remerciant par avance de ce geste.
Se connecter au forum
Potager chargé : aucun

Entretien d'un bassin mois par mois 3ieme trimestre

Le peuple de l'eau...
Les bassins, Aménagements - Filtration, Écosystèmes aquatiques, Que faire au fil des mois. Les plantes aquatiques. Les poissons, Autres animaux des bassins,

Entretien d'un bassin mois par mois 3ieme trimestre

Message par freddyh » 19 Août 2017, 11:53

Juillet:

Les plantes aquatiques:

Les vacances arrivent... les nénuphars qui ont bien fleuri en début de saison font une pause, ils feront à nouveau des fleurs d'ici quelques semaines. C'est le moment de leur donner à nouveau un peu d'engrais et de couper les feuilles et les fleurs fanées pour éviter un envasement du bassin.

Vous pouvez encore effectuer toutes vos plantations aquatiques. C'est le moment des coups de foudre lorsque l'on se promène dans les magasins spécialisés. Ohhh le joli nénuphar rouge, la belle pontéderia, le beau lotus rose... vous pouvez craquer, car bien souvent les bassins ne sont pas assez plantés et 95 % des espèces proposées sont rustiques. Vous les retrouverez donc l'année suivante, comme vos autres vivaces de massif.

Pour lutter contre les pucerons évitez tout traitement nocif pour la faune. Immergez les feuilles de vos nénuphars pour noyer les insectes. Ce sera un régal pour les poissons.

Les plantes en fleur ce mois-ci : Alisma plantago et parviflora, Eichhornia crassipes, Iris ensata (syn. kaempferi), Iris laevigata, Jussiaea grandiflora (envahissante), Lythrum salicaria, Mentha aquatica, Nymphoides peltata, Ranunculus lingua, Sagittaria latifolia, sagittifolia et japonica, Saururus cernuus, Typha latifolia, gracilis et angustifolia. Les Lotus montrent leurs premières fleurs.

La faune:

Les poissons, dans les bassins de petite taille ou ayant une faible profondeur (50/60 cm), peuvent commencer à souffrir un peu de la chaleur et surtout du manque d'oxygène. Mettre en route les aérateurs, les fontaines, les cascades... enlever éventuellement quelques tiges de plantes oxygénantes si elles sont devenues envahissantes afin d'éviter un excès de consommation d'oxygène lorsque la photosynthèse s'arrête la nuit.

En fonction de la température de l'eau du bassin on peut donner à manger plusieurs fois par jour (de petites quantités qui sont consommées dans les cinq minutes) tant qu'elle ne dépasse pas 20/22 °C, Au-delà les besoins en énergie des poissons sont moins importants et on peut réduire le nombre de repas.

Si vous prévoyez l'achat de poissons vous pouvez vous équiper d'une glacière avec un ou deux pains de glace. Votre fournisseur placera ainsi le poisson (dans son sac gonflé à l'oxygène) à l'abri de la chaleur des voitures. A cette époque toujours rester vigilant lors de l' introduction de poissons .

Dans les parties peu profondes du bassin on peut apercevoir les alevins de l'année. Certains peuvent déjà mesurer deux centimètres. Ensuite ils prennent plus de volume que de longueur.

L'entretien avant les vacances:

Si vous partez en vacances moins de quinze jours, les poissons attendront votre retour sans soucis. Pour une plus longue période, essayez de trouver une personne qui pourra nourrir vos poissons une ou deux fois par semaine et s'assurer que tout fonctionne bien. Rappelez bien les consignes et éventuellement fournissez un récipient qui corresponde exactement à la dose de nourriture à distribuer. Il n'y aura ainsi pas de risque de pollution due à un sur-nourrissage.

Quelques jours avant de partir faites le tour de l'installation, nettoyez préventivement vos pompes, une partie du filtre, ajoutez les bactéries de Biomasse et tout ira bien.

Avec les fortes chaleurs et l'ensoleillement vous pouvez avoir beaucoup d'algues filamenteuses... traitez, avec un produit biologique avant votre départ pour éviter un colmatage de la pompe ou des masses de filtration en votre absence.

Pour supprimer (pendant quelques temps) les algues de la cascade, il faut couper la circulation de l'eau au plus fort de l'ensoleillement pendant 1/2 heure (ou +). Une fois grillées par le soleil, donnez un bon coup de brosse et c'est reparti pour quelques semaines.

L'évaporation peut faire baisser le niveau d'eau de plus d'un centimètre par jour (soleil + vent + cascade) prévoyez une mise à niveau quelle que soit la taille du bassin, sinon des plantes peuvent se retrouver à sec à votre retour. Vous pouvez utiliser un mécanisme automatique style chasse d'eau ou bien faire arriver l'arrosage automatique près du bassin et programmer une arrivée de X litres d'eau tous les jours.

Deux appareils forts utiles... Flotteur avec arrêt automatique du remplissage à un niveau donné.
Flotteur coupant automatique l'alimentation électrique d'une pompe en cas de baisse importante
du niveau d'eau, utile en cas de cascade bouchée, débordement de filtre, fuites sur la tuyauterie.

Attention, plus la température de l'eau monte, plus le taux d'O² dissous baisse. L'équilibre peut alors se rompre surtout en présence d'une surpopulation (les esturgeons sont très sensibles, ainsi que les plus gros Koï) ou d'une quantité trop importante de plantes oxygénantes, d'algues filamenteuses ou même de phytoplancton qui, la nuit, consomment de l'O² et recrachent du CO². Le taux d'oxygène dissous peut-alors être très faible en tout début de matinée. Avec une météo dépressionnaire c'est encore pire. Soyez vigilant et intervenez dès les premiers signes (poissons qui pipent à la surface) en augmentant l'oxygénation comme indiqué en début de page.

Pour ceux qui peuvent continuer à profiter du spectacle du jardin, c'est un des plus beaux moments, surtout en début de soirée, quand tout le petit monde du bassin reprend vie après la chaleur de la journée. Les plantes aquatiques estivales sont en pleine floraison, c'est un vrai régal pour les yeux.

Août:

Que faire en ce mois d'août dans le bassin... Eh bien ! Pas grand-chose si ce n'est profiter pleinement de votre jardin aquatique. Vous pouvez toujours tailler les plantes envahissantes, entretenir les nymphéas (couper les fleurs et feuilles fanées), nourrir les poissons, nettoyer partiellement la filtration.

Il s'agit là d'un entretien normal. Il est toujours temps sur le début du mois d'ajouter des plantes aquatiques, après il sera trop tard pour qu'elles reprennent correctement avant l'automne et la fin de la végétation (risque de non redémarrage au printemps suivant).

Les conseils de juillet restent d'actualité, introduire régulièrement des bactéries dans le filtre afin de maintenir une bonne filtration biologique jusqu'à son arrêt, à la fin de l'automne.

Septembre:

Çà y est, c’est la rentrée. Chacun a pu profiter de son bassin lors des belles journées ensoleillées du mois d'août 2008. Même si les floraisons sont loin d’être terminées, (certaines espèces vont continuer jusqu’aux premières gelées : Nymphéa Escarboucle, Aponogeton, Schizostylis), l’effet de masse et de diversité dans les couleurs va s’estomper

Les végétaux :

Même si ce mois de septembre est plutôt agréable, en dehors des régions chaudes (Sud de la France) c'est la fin des plantations dans le bassin. Il est trop tard aussi pour la division des plantes… on attendra maintenant les mois d’avril et de mai. Par contre c'est le début de la période de plantation des vivaces terrestres !!!

Il faut continuer à entretenir la végétation du bassin, tailler, couper les inflorescences des plantes qui se ressèment facilement (Alisma, Mimulus, Lythrum…). Les nymphéas demandent un brin de propreté (fleurs et feuilles fanées). On laissera tranquilles les Thalias, Pontederia, Lotus qui ont besoin de récupérer l’énergie contenue dans les vieilles feuilles pour préparer leur hivernage et leur prochaine saison. Si vous devez couper des tiges taillez 10 à 15 cm au-dessus du niveau de l’eau (sauf nénuphars bien sûr !)

Exception faite pour les végétaux envahissants, il faut éviter de tailler trop tôt la végétation, car les plantes vont alors émettre de nouvelles pousses qui, trop jeunes, ne passeront pas l’hiver, mettant ainsi en danger la reprise de la souche au printemps. Bien attendre que les tiges des plantes soient complètement sèches avant de les tailler.

Les poissons :

Les petits de l’année atteignent 4/5 cm pour la première génération de poissons rouge, 6/7 cm pour les petites carpes Koï. Il faut qu’ils prennent des réserves pour passer au mieux l’hiver. Un nourrissage régulier de qualité est nécessaire, surtout si pendant vos vacances vos poissons ont quelque peu jeûné… Préférez toujours une nourriture dense et compacte à un aliment trop extrudé (volumineux mais léger).

Sauf en cas d’invasion massive, les naissances de l’année pourront être gardées dans le bassin jusqu’au printemps. Une sélection naturelle et une certaine mortalité constatée dans les jeunes de l’année, réduiront leur nombre. Vous pourrez faire au printemps une sélection des poissons que vous souhaitez garder. Vous pourrez toujours faire des échanges ou proposer ceux qui vous restent en trop. (Vos annonces)

Attention cependant, la tentation est grande de vouloir tout conserver… la majorité des problèmes rencontrés dans un bassin provient uniquement d’un déséquilibre, d’un mauvais rapport, entre le volume du bassin, la capacité de filtration et le nombre de poissons… c’est un risque à ne pas prendre car vous pourriez vous retrouver avec plus aucun poisson assez rapidement…

Le bassin :

Suivant votre situation géographique, vous pourrez commencer une cure de vitamines (2 ou 3 repas par semaine) à ajouter à la nourriture des poissons. Bien laisser le temps au produit d’imbiber les granulés.

Maintenant il faut éviter d’intervenir dans le bassin afin de permettre le meilleur hivernage possible à vos pensionnaires. Si le filtre est encrassé vous pourrez faire un avant dernier nettoyage avant l’arrêt complet de la filtration. Vous pouvez aussi anticiper et commencer à vous équiper : cloche anti-gel, aérateur (à placer à l’abri du gel et de l’humidité), filet anti-feuilles, bactéries

Pour les bassins ayant quelques années d’existence et présentant un dépôt de vase organique assez important (de 2 à 5 cm) vous pouvez, cet automne, introduire des bactéries qui vont minéraliser cette matière, la rendant sans danger pour vos poissons (dégagement de méthane…).

Pour tout ceux qui ne possèdent pas encore de bassin c’est le moment d’y songer, de prendre des mesures, de se renseigner auprès du personnel des magasins spécialisés qui est plus disponible à cette période de l’année. Vous pourrez faire le terrassement et mettre la bâche avant l’hiver… remplir le bassin et laisser passer un peu de temps. Vous aurez ainsi au printemps un bassin prêt à accueillir les plantations puis les poissons. Le matériel de filtration ne sera installé qu’à ce moment sauf si vous désirez faire des essais au préalable (tuyaux, gaines électriques…). N’oubliez pas que les appareils UV sont gélifs…

Source : http://akoibassin74.wifeo.com/entretien
Amicalement.
Freddy

Image Aubange se trouve à hauteur du point vert en bas de carte.
Avatar de l’utilisateur
freddyh
Administrateur
 
Message(s) : 3287
Inscription : 25 Avril 2012, 21:19
Localisation : Aubange - Belgique

Retour vers Les jardins aquatiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron