Liste des Potagers
Liste des Photos
Liste des Commentaires
Carte des Potagers
Echanges de graines (7)
Echanges de plants (3)
Echanges de fruits et legumes (0)
Echanges de materiels (0)
Mon Plan 2d
Mon Plan 3d
Plan 2d
Plan 3d
Vrai / Faux dans la nature
Quizz
calendrier
Vous aimez le Potager de la Cour Verte ? Alors n'hésitez pas à commander sur Amazon à partir de l'onglet "BOUTIQUE". Cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra de reverser au Potager de la Cour Verte un petit pourcentage du bénéfice d'Amazon sur votre transaction. En vous remerciant par avance de ce geste.
Se connecter au forum
Potager chargé : aucun

Entretien d'un bassin mois par mois 2ieme trimestre

Le peuple de l'eau...
Les bassins, Aménagements - Filtration, Écosystèmes aquatiques, Que faire au fil des mois. Les plantes aquatiques. Les poissons, Autres animaux des bassins,

Entretien d'un bassin mois par mois 2ieme trimestre

Message par freddyh » 19 Août 2017, 11:59

Avril:

Le printemps s'installe, la vie dans le bassin et dans le jardin se réveille lentement après le froid du début de ce printemps 2009. C'est bientôt le moment, si cela n'a pas été fait en mars, de remettre progressivement en route la filtration. Les bactéries n'étant actives qu'au dessus d'une température de l'eau de 8-10° rien ne sert d'aller trop vite. Voir les infos en direct des régions : Remise en route filtration

Lors de la remise en route de la filtration mettre des bactéries de démarrage au niveau de l'arrivée d'eau de votre filtre permet d'accélérer son efficacité et de réduire dans le temps la fréquence des nettoyages des masses filtrantes.

Si vous n'avez pas rentré votre appareil UV dans un local hors-gel, vérifiez qu'il n'ait pas été endommagé par le gel. Profitez-en pour nettoyer la gaine de quartz, et éventuellement changer la lampe UV qui continue de fonctionner mais qui perd de la puissance avec le temps.

Les plantes aquatiques vont commencer à poindre, les tiges sortent de l'eau, les feuilles des nénuphars s'étalent à la surface du bassin. Vous pouvez débuter vos plantations, changer de place les végétaux, diviser les nénuphars... installer de nouvelles variétés. Mais ne vous pressez pas : il y a le temps... jusqu'en juillet. Avec les températures de ce début de printemps, certaines plantes ont pris de l'avance, d'autres du retard... laissez-leur une chance avant de vouloir les enlever.

Pour les bassins bien exposés et situés au Sud, vous pouvez diviser et rempoter vos nymphéas. Faire attention à ne pas enfoncer trop profondément la portion de rhizome portant les départs, car elle peut pourrir.

Les Koï mangent également depuis quelques jours. Bien surveiller leur sortie de léthargie (température de l'eau supérieure à 8-9°C), éventuellement adjoindre à leur nourriture de base une cure de vitamines liquides pour les aider à reprendre des forces, renforcer leurs défenses immunitaires et à se préparer pour la période de frai qui se rapproche... les poissons rouges étant en plein dedans depuis les premiers rayons de soleil de mars.

Les grenouilles rousses ont déjà pondu leurs oeufs, les têtards grossissent, les crapauds se reproduisent, les grenouilles vertes commencent à prendre possession du bassin et les mâles se font entendre. Vers la fin du moi d'avril les premières libellules quittent leur univers aquatique pour s'envoler à la recherche de quelques insectes.

En fleur en ce moment de nombreuses plantes aquatiques ou de marécage : aponogeton, caltha palustris - alba, cardamine, lysichitum, menyanthes trifoliata (trèfle d'eau), peltyphyllum peltatum, primula rosea et denticulata, sagittaria graminea.

Prendre garde aux hérons qui reviennent dans les garde-manger que nous leur offrons !!! Si vos Koï deviennent subitement craintives à votre approche, méfiez-vous, un héron est peut-être passé avant. Pour l'éloigner, il faut l'empêcher d'accéder à l'eau. Tendre du gros fil nylon de part et d'autre du bassin, à 30/40 cm au dessus de l'eau partout où le héron peut avoir pied. En l'empêchant ainsi d'accéder au bord du bassin on peut espérer qu'il se lasse et ne revienne pas de si tôt. Le détail des idées anti-prédateurs

Mai:

Les poissons rouges on commencé leur seconde période de frai et les koï montrent des signes de fébrilité, prémices du ballet aquatique qu'elles vont nous offrir ce mois-ci. Vous pouvez installer des supports de frai ou des plantes oxygénantes, dans 15 à 20 cm de profondeur d'eau, si vous désirez augmenter vos chances de reproduction. Ne comptez pas sur la survie des plantes oxygénantes après le passage des koï... c'est juste un support pour les oeufs qu'il faudra retirer une fois les géniteurs passés dessus plusieurs fois. Après les poissons dévorent leurs oeufs.

Je conseille de placer le support (artificiel ou naturel) dans un petit bassin ou un aquarium rempli avec de l'eau du bassin d'origine. Il faut le préparer à l'avance pour éviter les montées de nitrites et favoriser le développement du phyto et zooplancton. Bien aérer l'eau (sans que l'air passe sur les oeufs) avec un diffuseur. Ne pas utiliser de pompe à eau qui tuerait les alevins en les aspirant. Surveiller le développement des oeufs, sensibles aux moisissures (traitement préventif anti-fongique conseillé). Prévoir une plantation importante en végétaux oxygénants.

Le matériel :

Il est temps de surveiller l'encrassement du filtre, il est recommandé de toujours le nettoyer partiellement. Laver la moitié des masses de filtration dans une bassine contenant de l'eau du bassin, bien essorer, remettre en place, réensemencer en bactéries et recommencer l'opération la fois suivante avec les autres masses de filtrations. En échelonnant ainsi le nettoyage, vous gardez toujours une réserve de vie bactérienne dans vos substrats, ce qui évite un déséquilibre biologique de l'eau.

Observer le bon débit de la pompe pour déceler le colmatage du filtre. C'est pour cela entre autre (en plus d'un meilleur brassage et oxygénation de l'eau), qu'il est important de toujours placer le retour de filtration au-dessus du niveau de l'eau (ne pas mettre la sortie du tuyau sous l'eau). Nettoyer avec une brosse la crépine de la pompe. Attacher un câble à la pompe pour la sortir de l'eau. Ne tirez jamais par le câble électrique : risque de perte d'étanchéité, ni par le tuyau : risque de casse au niveau de la volute ou du raccord.

Avec l'arrivée des chaleurs et du soleil, vous pouvez assister à une explosion du développement des algues vertes unicellulaires (phytoplancton) et des algues filamenteuses. Pour les premières, l'utilisation d'un UV (2W par m³ d'eau) peut se révéler nécessaire. Pour les secondes, il faut enlever le plus gros à la main en attendant le réveil complet de la végétation qui devrait faire concurrence aux algues et leur supprimer la nourriture. Dans le cas d'une invasion massive, il existe des bactéries permettant de lutter efficacement contre les algues filamenteuses.

La flore :

Il est donc très utile, dans un bassin, d'avoir des plantes qui démarrent leur cycle végétatif, tôt en saison : aponogeton, caltha palustris, élodée crispa, iris pseudacorus, ranunculus, sagittaires, stratiotes aloides, trèfle d'eau

Si vous voulez compléter la flore de votre bassin, c'est la pleine saison pour l'achat des végétaux. Vous pouvez aussi mettre de l'engrais à diffusion lente (engrais spécifique pour bassins) dans les pots de vos plantes les plus gourmandes (nymphéa, lotus, thalia, pontederia, butomus). Les plantes qui ne seront pas reparties d'ici la fin du mois seront considérées comme disparues et seront remplacées. C'est le moment d'introduire des plantes flottantes, en plus du côté esthétique, elles épurent le bassin, font un peu d'ombre et participent activement à la lutte contre les algues.

Les plantes en fleur ce mois-ci : Acorus calamus, Aponogeton, Baldeila ranunculoides, Carex sp. (grayi, pendula), Dactylorhiza majalis (Orchis des marais), Geum rivale, Gratiola officinalis, Houttuynia cordata, Iris pseudacorus, Iris laevigata variegata, Iris sibirica, Iris setosa, premiers Nénuphars en fleurs (par ordre de floraison : Rose nymphe, Albatross, Gladstonia, René Gérard, James Brydon, Marliacea chromatella et M. rosea, Escarboucle, Firecrest, Colonel Welch), Lysimachia thyrsiflora et nummularia, Myosotis palustris, Nuphar lutea, Primula japonica, Rheum palmatum (rhubarbe d'ornement), Sisyrinchium sp., Typha minima, Valeriana officinalis... Les Lotus montrent leur premières feuilles flottantes, les suivantes s'élanceront dans les airs.

Juin:

Les nymphéas et autres plantes :

Les beaux jours se sont installés, les nénuphars apportent un peu d'ombre au bassin. Pour augmenter leur floraison, on peut les fertiliser et enlever régulièrement une partie du feuillage le plus ancien en laissant 4 à 5 feuilles par fleur. Si les feuilles se tachent de marron et se séparent toutes seules du rhizome, il faut suspecter une attaque de moisissure (Pithium) au niveau du collet. C'est le résultat d'une culture inadaptée (terre trop riche, trop profond, mauvaise qualité de l'eau, PH trop acide, rhizome recouvert par de la terre...) à laquelle il faudra remédier de façon urgente si l'on ne veut pas perdre la plante.

La meilleure chose à faire est de récupérer une partie saine du rhizome (mettre du charbon de bois sur les coupes) et de la replanter temporairement dans un substrat sain (sable par exemple). Dès que les racines se développent et que le feuillage pousse, vous pouvez la transplanter dans un panier rempli de terre adaptée.

Pour éviter un envasement rapide du bassin, je vous conseille de retirer au fur et à mesure les fleurs et feuilles fanées. Vous pouvez utiliser une pince coupante montée sur un grand manche afin d'atteindre les végétaux éloignés du bord. (attention à ne pas percer accidentellement la bâche...)

Les plantes aquatiques sont en pleine croissance, vous pouvez les diviser, les rempoter, sans crainte, elles auront le temps de s'implanter dans leur nouvel environnement avant l'hiver.

Si vos Lotus, Thalia, Pontederia, ne sont pas très vigoureux, n'hésitez pas à mettre dans chaque pot 2 ou 3 pastilles d'engrais spécifique (pastille nénuphars ou osmocote 6 mois 10-11-18). Dans les régions plus " froides ", cette opération, sans conséquence sur le biotope et l'équilibre, permet d'obtenir une belle floraison des Lotus.

La faune :

Les besoins en énergie des poissons augmentent également. D'ici la fin du mois vous apercevrez peut-être les premières naissances de poissons rouges de l'année (alevins de 2/3 cm).

Les conseils :

Pensez à vérifier l'état du filtre et des pompes car les algues filamenteuses nombreuses cette année peuvent les colmater rapidement. Suite à un traitement anti-algues, n'oubliez pas d'enlever le maximum d'algues mortes afin d'éviter un envasement du bassin et une surcharge du filtre en matière organique. Je conseille de faire juste après (lorsque toutes les algues ont été détruites) un traitement anti-vase pour rééquilibrer le bassin. Cette opération peut éviter le retour rapide d'algues.

Pour le bien-être des poissons il peut être utile de faire fonctionner en continu les cascades permettant une bonne circulation de l'eau. Cependant, dans le cas de petits bassins, il faut veiller à ce que cette action ne réchauffe pas trop la température de l'eau.

Vous pouvez aussi laisser fonctionner un diffuseur d'air (aérateur de bassin) qui permet un bon brassage air/eau. Veiller à ce qu'aucune goutte d'eau ne tombe sur les feuilles de nymphéa car vous assisteriez alors à la disparition rapide des feuilles et il n'y aura pas de floraison.

Il arrive parfois que des algues, ou des sortes de petites éponges viennent colmater et obstruer les sorties des tuyaux (retour de filtration par exemple), faire une inspection régulière, cela évite une montée en pression du filtre, et permet un écoulement plus régulier de l'eau.

A cette saison, il est fréquent de perdre un centimètre d'eau par jour ensoleillé (la présence d'un jet d'eau, d'une cascade amplifie le phénomène). Pas d'affolement inutile, le bassin, en cas d'une baisse du niveau, n'a pas forcément une fuite ...

Afin de compenser l'évaporation naturelle, je conseille d'utiliser de l'eau de pluie (récupérée et décantée dans une citerne) ce qui permet de stabiliser à terme la dureté et le PH de l'eau. L'eau de pluie en faisant baisser une dureté élevée peut aussi contribuer à lutter contre la prolifération d'algues filamenteuses.

Ces dernières devraient commencer à régresser sérieusement dans les bassins : si ce n'était pas le cas, voyez l'origine du déséquilibre à la rubrique suivante : algues

Les plantes en fleur ce mois-ci : Butomus umbellatus, Filipendula (reine des prés) et astilbes sp., Gunnera manicata (inflorescence), Iris versicolor, Iris ensata (syn. kaempferi), Lythrum salicaria, Mimulus guttatus et ringens, Nymphea (pygmaea Helvola et Rubra, Rose Arey, Gonnère, Laydekeri Purpurata), Pontederia cordata, Primula vialii et florindae, Sparganium erectum, Thalia dealbata, les feuilles de Lotus s'élancent dans les airs, les boutons floraux vont bientôt se montrer.

source : http://akoibassin74.wifeo.com/entretien
Amicalement.
Freddy

Image Aubange se trouve à hauteur du point vert en bas de carte.
Avatar de l’utilisateur
freddyh
Administrateur
 
Message(s) : 3287
Inscription : 25 Avril 2012, 21:19
Localisation : Aubange - Belgique

Retour vers Les jardins aquatiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron